Personal Knowledge publishing

La cognitique personnelle en ligne et son utilisation en recherche, par Sébastien Paquet de l’Université de Montréal. Le titre original est Personal Knowledge publishing and its uses in research. Il fut traduit par une grande rousse.

Le présent document contient mon analyse d’une forme naissante de partage des connaissances que j’appelle la cognitique personnelle en ligne. Cette forme d’édition électronique tient ses origines d’une pratique appelée, en anglais, « weblogging » (« rédiger son carnet Web » ou « bloguer »), qui, au cours des trois dernières années, s’est répandue telle une traînée de poudre en Cybérie, vaste contrée de la Toile mondiale. Il s?agit d’une nouvelle forme de communication qui avive, chez plusieurs, l’espoir d’un changement dans la façon de travailler et de collaborer des individus, particulièrement dans les secteurs où connaissances et innovation jouent des rôles primordiaux.

This entry was posted in KM. Bookmark the permalink.