Le RSS, un outil toujours aussi utile

On lit différents propos sur l'état du marché des lecteurs RSS, et par extension du format RSS lui-même.

Ces derniers temps, dans le réputé site ReadWriteWeb faisait état du désarroi du marché, dans le contexte du raz-de-marée Twitter. Il note au passage que Google Reader domine désormais le marché face à Bloglines de plus en plus absent du marché (il a disparu depuis), que Feedburner n'offre pas des stats très fiables même s'il s'en sert pour analyser son propre trafic. Il aurait pu rajouter que Technorati a perdu de sa pertinence depuis un bon moment.

MacManus conclut :

RSS reading is a very fragmented experience circa 2009. People can monitor news and information via Twitter, Facebook, start pages like Netvibes, their Firefox bookmarks, their OS, aggregators like Techmeme, and so on.

C’est vrai. La lecture du format RSS est effectivement une réalité qui se fragmente tous les jours. C'est la nature-même du format qui s'avère utile pour recevoir de l'information à la demande sur le médium de son choix.

Le RSS et l'utilisation d'un lecteur de fils demeure néanmoins toujours aussi utile pour organiser ses contenus dans un groupe de travail ou sur une base individuelle, effectuer une recherche dans des contenus de niche, structurer un dispositif de veille, etc. Pour ma part, je n’ai pas encore trouvé mieux. Ce ne sont certainement pas Facebook ni Twitter qui vont m’aider à gérer mes contenus.

Bref, le format RSS est un outil encore bien utile dans certaines fonctions vitales de l’entreprise.

This entry was posted in Google Apps, KM. Bookmark the permalink.